Histoire de la Brasserie de Monceau-Saint-Waast

En 1833, Sieur Victor WITRANT (brasseur) reprend la ferme-brasserie sise à Monceau St-Waast suite au décès du Sieur LESCAILLEZ(fermier-brasseur). Il procède sur place à la préparation du malt, les pompes et le mécanisme de la brasserie fonctionnent grâce à l'énergie hydraulique fournie par un barrage construit en 1877 sur la Tarcy. Les matériels sont entraînés par un système de poulie et de courroie. Les chaudières d'ébullition sont chauffées au bois. L'eau de la Tarcy sert à la fabrication des bières.


En 1901, la brasserie est reprise par la famille DESCAMPS. D'abord dirigée par Oscar DESCAMPS, c'est ensuite son fils Fernand DESCAMPS puis les petits-fils Pierre, Claude et Jean qui prendront la suite.  En 1962, les trois chaudières d'ébullition cessent d'être chauffées au bois pour la mise en place de rampes de gaz. Dans les années 1980, Claude quitte la brasserie et Jean garde seul les rennes de la brasserie jusqu'en 1990. On y brasse des bières de fermentation haute. La fermentation s'effectue en cuves ouvertes et dure de trois à cinq jours, la garde dure un mois au minimum dans des cuves aluminium en chambre froide à 0°C. Le refroidissement après ébullition se fait encore au moyen d'un baudelot et de bacs plats.


En 1990, la famille DESCAMPS vend le site et la brasserie devient la propriété de la Société d'Économie Mixte SODECA et de la commune d'Aulnoye-Aymeries, qui la baptisent : Brasserie de Monceau Saint Waast. Deux personnes sont employées et continuent de brasser "L'Avesnoise" et "La Triboulette" ainsi que deux nouvelles bières : une bière aromatisée cerise-framboise "La Guignolette" et une bière aromatisée à la pêche "La Pucelle". Les méthodes de brassage restent identiques à celles employées par la famille DESCAMPS.


La brasserie cesse de fonctionner de 1993 à 1998. En 1998 elle est reprise et on y vend " La blonde de Monceau " qui est brassée à façon dans une autre brasserie régionale. On peut néanmoins visiter l'outil de production (inexploité) et déguster les bières dans un bar qui a pris place dans le local de conditionnement. Fin 1998, la Communauté de Communes du Val de Sambre décide de réhabiliter l'ensemble des bâtiments et de confier l'exploitation du site à une société privée.


En 2001, la SARL " Brasserie de Monceau St-Waast " investie les lieux et réhabilite l'outil de production afin d'y brasser " L'Escampette ", la nouvelle bière de la Brasserie de Monceau Saint-Waast. Après une période de brassins à façon chez deux brasseurs régionaux, l'outil de production est redémarré en septembre 2002. L'investissement à été premièrement centré sur l'outil de brassage. Un cofinancement de l'État et de la Communauté Européenne est obtenu, le reste de l'investissement est amené par des fonds propres avec le concours de la Banque Populaire du Nord et une plate-forme d'initiative locale.


Dès l'été 2002, le site se visite et accueille également une boutique de produits du terroir et une salle de dégustation. Juin 2003, on peut venir se régaler à la Maison Coulon. Puis ensuite des salles de réunion et une salle de spectacle viendront compléter l'offre touristique de la Brasserie de Monceau Saint-Waast.


En 2007 malheureusement l'activité cesse.


En 2009, La Brasserie est reprise par Olivier Forest quatrième générations de brasseurs, où il y brasse la bière "L'Avesnoise"; la bière "L'abbaye de Maroilles" et également des bières à façon ( bières personnalisées ) : comme la bière "des nuits secrètes", la bière "La Pienne", la bière pour "les 30 ans de Canal FM" et notamment la bière Jean Val Jean et Cosette pour Montreuil-sur-Mer en hommage à Victor Hugo... Il propose sur réservation la visite de la Brasserie aux familles, aux professionnels et aux scolaires où il y fait découvrir l'histoire et la fabrication de la bière. Olivier Forest met à disposition de ses visiteurs l'Estaminet où l'on peut y déguster "L'Avesnoise" tout au long de l'année, il concocte également des menus du terroir exclusivement avec des produits frais ( la réservation est donc souhaitée ). Sur place on y trouve une salle de réception que l'on peut loué où plusieurs groupes de musique viennent y jouer régulièrement.